palmares cannes 2021

Main dans la main vers la cérémonie de remise des prix de Cannes 2021… Spike Lee, le président du jury arc-en-ciel, avec ses jurés : Palme d’Or à Titane de Julia Ducournau… Getty photo

Il voulait choquer et il a choqué. La Palme d’or du Festival de Cannes 2021 est attribuée à . Titane par Julia Ducournau. Réalisatrice. Film de genre (action/horreur/techno-fantaisie). Plus de huées que d’applaudissements lors de la projection de presse….

Décerné par le premier président de jury noir en 74 ans de festivals, comme l’a rappelé Spike Lee. “Cannes est ma deuxième maison. Et deux semaines de cinéma au cinéma ont été un cadeau merveilleux”, a-t-il ajouté. Pour risquer ensuite de commencer à attribuer le prix principal, mettant en crise le cérémonial (qui l’a immédiatement bloqué).

Cannes 2021 : les prix

Meilleur Acteur à Caleb Landry Jones pour Nitramle jeune homme qui a tué 35 personnes en Tasmanie en 1996… Le Prix du Jury à Ha’ Berech (Israël) et Mémoire par Thai A. Weerasethakul. Son premier film en anglais, avec Tilda Swinton.

Meilleure actrice, la norvégienne Renate Reinsve : une sorte de Woody Allen féminin au centre du film. La pire personne au monde. Meilleur scénario en japonais Conduire ma voiture. Meilleur réalisateur Leos Carax pour Annete. Grand Prix du Jury à l’Iranien Un héros d’Asghar Farhadi et du finlandais Compartiment N 6.

Cannes 2021 : les grands noms occidentaux oubliés

Rien pour les grands noms, sauf les plus “exotiques”.. Aucun prix pour Nanni Moretti ou Wes Anderson, par exemple. Le Français, moins “traditionnel”, a gagné. Seul le prix du meilleur scénario a été attribué au film que les critiques internationaux ont le mieux apprécié, le japonais Conduire ma voiture. Qui méritait vraiment la Palme d’Or…

En fin de compte, le seul lauréat de cette partie du monde, notre Marco BellocchioPalme d’or d’honneur. Qui, très traditionnellement, a remercié toute sa famille. Lui qui, depuis le premier film Les poings dans la pochea détruit cette famille…

Titane gagne : le Palm devient trash.

Au lieu de cela, il a gagné TitaneL’histoire d’une femme (peut-être…) monstrueuse. D’une fille (d’un fils) et d’un père dont on ne sait pas jusqu’à la fin s’ils sont tels ou non. Vous ne connaissez que leur besoin désespéré d’être des fils et des pères. La famille impossible qui n’existe plus. Mais qui nous manque tant, même dans les tons trash-horreur (très français) choisis par le réalisateur. Jusqu’à la livraison finale… “Je remercie le jury d’avoir ouvert les portes aux monstres”, a déclaré le réalisateur, les larmes aux yeux.

Renate Reinsve, norvégienne, meilleure actrice. Photo Getty

Trois palmes à trois réalisatrices

Une femme a également remporté la Caméra d’or, le prix du meilleur début. Le film est Murina et le directeur est Antonieta A. Kusijanović. Ici aussi, l’histoire d’une famille qui explose. Tang Yi, réalisateur de Hong Kong, est également une femme : le premier lauréat de la soirée. Palme d’Or du meilleur court métrage pour elle Tous les corbeaux du monde.

Première Palme d’or de Cannes 2021 : le réalisateur hongkongais Tang Yi, récompensé par le prix du meilleur court métrage pour All the Crows in the World. Photo Getty

Cannes 2021 : La Palme d’or et les autres prix

Palme d’Or
Titane par Julia Ducournau

Grand Prix du Jury
Un héros de A. Farhadi et Compartiment n°6 de Juho Kuosmanen

Prix du jury
Ha’ Berech (Israël) et Mémoire par Thai A. Weerasethakul

Meilleur Acteur
Caleb Landry Jones pour Nitram

Meilleure actrice
Renate Reinsve pour La pire personne au monde

Meilleur scénario
Conduire ma voiture

Meilleur réalisateur
Leos Carax pour Annete.

palmares cannes 2021