Hier soir se déroulait depuis le Zénith de Paris la 25eme cérémonie des Victoires de la Musique qui, à l’image de celle des César, a une fois plus de récompensé des artistes qui n’ont pas forcément rencontré un gros succès commercial. De certains on ne connaissait même pas le nom, c’est dire ! Mais c’est ainsi aux Victoires de la Musique… Ce n’est donc pas un hasard si l’on a trouvé, cette année encore, cette soirée ennuyeuse et interminable d’autant que la remise des prix n’a réellement commencé qu’à 21h50 ! Avant cela, prestations scéniques, retour sur 25 ans de Victoires, hommages…
Et les grands gagnants de cette soirée sont Benjamin Biolay, Olivia Ruiz et Izia, la fille de Jacques Higelin, qui repartent chacun avec 2 Victoires. Grande favorite Charlotte Gainsbourg est repartie bredouille. De cette soirée nous retiendrons également l’hommage rendu à Michaël Jackson par M, Charlotte Gainsbourg, Amadou et Mariam et General Electric; la victoire de Johnny Hallyday récompensé pour le meilleur spectacle de l’année et les deux victoires d’honneur remises à Stevie Wonder et Hugues Aufray !
Voici maintenant le palmarès de cette très longue cérémonie des 25eme Victoires de la Musique…. ZZZZzzzzzZZZ
Artiste interprète masculin de l’année : Benjamin Biolay
Artiste interprète féminine de l’année : Olivia Ruiz
Groupe ou l’artiste révélation du public de l’année : Pony Pony Run Run
Groupe ou l’artiste révélation scène de l’année : Izïa
Album révélation de l’année : Tree Of Life de Yodelice
Album de l’année : La Superbe de Benjamin Biolay
Album rock de l’année : Izia de Izïa
Album de musiques urbaines de l’année : L’Arme de paix Oxmo Puccino
Album de musiques du monde de l’année : La différence Salif Keita
Enregistrement de musiques électroniques ou dance de l’année : Manual For A Successful Rioting Birdy Nam Nam
Chanson originale de l’année : Prix décerné par le public, le seul… Comme des enfants Coeur de Pirate
Spectacle musical/la tournée/le concert de l’année : Tour 66 Johnny Hallyday
Vidéo-clip de l’année : Elle panique Olivia Ruiz
DVD musical de l’année : Alain Bashung à l’Olympia Alain Bashung,