Parce que le magazine Entrevue est en redressement judicaire et parce que dans un tel cas c’est le mandataire-liquidateur qui doit être assigné, le tribunal de grande instance n’a pu statuer comme prévu aujourd’hui sur l’affaire Kelly Bochencko, ex Miss Paris 2009. Dans un entretien accordé à 20 Mins, l’avocat de Kelly Bochenko a indiqué qu’il allait faire le nécessaire.
De ce fait ce n’est que mercredi que le tribunal devrait rendre sa décision. Rappelons que la jeune femme et son avocat réclament le retrait des kiosques du magazine mais aussi des dommages et intérêts, ces photos étant, selon eux, des photos privées et donc diffusées sans autorisation.
A noter que le magazine Entrevue est aujourd’hui en redressement judiciare… Une éventuelle indemnisation de Kelly Bochenko semble donc bien compromise.