Dans le cadre de l’affaire Miss Paris 2009, et après l’avoir traitée de menteuse, de tricheuse et de perverse dans une interview accordée à TF1 News, Geneviève de Fontenay se délecte à nouveau contre Kelly Bochenko ex Miss Paris 2009. Cette fois la dame au chapeau s’exprime dans les colonnes du quotidien Suisse « Le Matin » mais tient toujours le même discours….
Pas question de s’apitoyer sur son sort et encore moins de la pardonner, Geneviève de Fontenay est plus rancunière que jamais en ce début d’année 2010. Une fois de plus elle a décidé de ne pas mâcher ses mots. Quand le journaliste du quotidien « Le Matin » parle d’une jeune femme anéantie, la dame au chapeau n’y va pas par 4 chemins et lance « Si quelqu’un doit être anéanti, c’est moi! Et puis c’est quand même elle qui a écarté les cuisses! Bon, on ne va pas s’apitoyer sur son sort. Elle n’a que ce qu’elle a mérité ».
Pour Geneviève de Fontenay, Kelly Bochenko a trahi tout le monde d’autant que c’est la deuxième fois qu’elle se présente au concours de Miss France « Elle s’était déjà présentée en 2008 et elle avait signé le règlement qui interdit aux candidates d’avoir fait ce type de photos dans le passé ». C’est donc la deuxième fois que Kelly Bochenko signe ce règlement. Pour Madame de Fontenay, elle a donc triché deux fois !
Mais ce qui l’énerve peut-être encore c’est plus c’est d’entendre dire que Kelly Bochenko aurait été photographiée par un ex-copain (version démentie depuis). A ce sujet, elle répond « J’ai passé un quart de siècle avec Louis de Fontenay, jamais il ne m’a demandé d’écarter les cuisses pour me photographier. C’est un manque de dignité, un manque de respect de soi-même »
Mais l’ex Miss Paris n’est tenue pour seule responsable dans cette affaire. Selon la dame au chapeau c’est toute notre société qui est en cause « Ce scandale avec Miss Paris, c’est le reflet de la société dans laquelle on vit ». Voilà qui est dit.
Et puis ne comptez pas sur une retraite anticipée. Geneviève de Fontenay n’a pas l’intention de s’écliper cette année malgré ses 77 ans. Elle n’aurait pas suffisament cotiser pour cela. Et puis pour elle partir en retraite c’est déjà avoir un pied dans la tombe. Donc pas question de s’arrêter tant que la santé sera là.
Les futures candidates au poste de Miss France savent donc à quoi s’attendre.

Rate this post