Hier Geneviève de Fontenay faisait savoir qu’elle quittait le comité Miss France et Endemol. La dame au chapeau précisait également avoir engagé contre Endemol une procédure pour rupture de contrat de travail devant les Prud’hommes.
La réponse ne s’est faite attendre longtemps. Par un communiqué Endemol dénonce les graves allégations de Geneviève de Fontenay et de son fils, Xavier de Fontenay, et précise que la création d’un nouveau concours contrevient à l’engagement de « loyauté, non parasitisme, de non concurrence et d’exclusivité » signé par la Dame au Chapeau.
D’autre part Endemol affirme que Geneviève de Fontenay « travestit en licenciement une simple démission de son mandat à seule fin d’obtenir de l’argent ». Et histoire d’enfoncer le clou, Endemol parle d’un scandale orchestré par Xavier de Fontenay afin « de faire croire à la défense d’une éthique dont ils sont loin d’avoir le monopole. Pour Endemol le but de cette « opération » est d’essayer de renouveler le jackpot réalisé lors de la cession en 2002.
Et de conclure par : « les Miss scandales ont été élues Miss régionales par le Comité Miss France et non par la Société Miss France avant de qualifier Geneviève de Fontenay de « pompier pyromane ».
Source : communiqué Endemol – Photo :Geneviève de Fontenay à Château-Gontier, le 13 décembre 2009 – Auteur Portalix – sous licence wikimedia commons-

Rate this post